La Deuxième Guerre mondiale 1939-1945

Durant les six années qu’a duré la guerre, le Canada a enrôlé plus  d’un million de personnes dans les Forces canadiennes.  En Europe, le Canada comptait cinq artilleries divisionnaires, deux artilleries du corps d’armée et deux groupes d’artillerie de l’Armée de terre.  Chacune de ces grosses unités comptait de multiples régiments d’artillerie attachés.

Au début de 1940, le rôle principal du Canada est devenu la défense des îles  Britanniques.  Des Canadiens ont pris part à l’évacuation de Dunkerque en juin 1940.  Le 19 août 1942, des troupes canadiennes, dont la 2e Artillerie divisionnaire, ont participé au désastreux raid sur Dieppe.

L’Artillerie de campagne a commencé avec les canons de 18-25 livres, puis elle a utilisé ceux de 25 livres et les canons automoteurs Sexton de 25 livres.  L’Artillerie moyenne a commencé avec des obusiers de 6 pouces, puis des obusiers de 4,5 pouces ou de 5,5 pouces.

Les Canadiens se sont rendus en Sicile en juillet 1943 et en Italie continentale en septembre 1943.  Au printemps 1945, les Canadiens avaient aidé à libérer l’Italie de l’Armée allemande.

Le 6 juin 1944, la 3e Division du Canada a débarqué à Juno Beach(France).  Juno était l’une des cinq plages du débarquement de Normandie.

Les Canadiens ont poursuivi la percée de la brèche de Falaise et la montée jusqu’aux côtes de la Manche.  Ensuite, il y a eu une poussée à travers la Belgique jusqu’à l’Escaut, la libération des Pays‑Bas et la bataille de Rhénanie.

Durant ces campagnes, les Canadiens ont exécuté des centaines de barrages.  Ils ont concentré leurs tirs sur les cibles ennemies.  Des centaines de pièces d’artillerie de différents régiments pouvaient tirer sur un même site.

À la mi-avril 1945, la 1re Armée canadienne avait chassé les Allemands de la Hollande.  Le 25 avril, les Américains et les Russes se sont rencontrés sur le fleuve Elbe.  Le 7 mai 1945, l’Allemagne s’est rendue. La guerre dans le Pacifique a pris fin trois mois plus tard avec la reddition du Japon le 15 août 1945.

Le Canada a perdu 45 000 militaires, dont plus de 2 000 artilleurs.