La Rébellion du Nord Ouest 1885

La rébellion opposait le gouvernement canadien au peuple Métis et aux Premières Nations, dirigées par Louis Riel.  En mars 1885, une bande de Métis menée par Gabriel Dumont a affronté la Gendarmerie à cheval du Nord-Ouest à Duck Lake.

La Batterie de campagne de Winnipeg (maintenant la 13e Batterie de campagne à Portage‑la‑Prairie) a été mise en service.  Le mgén Middleton a rassemblé ses forces à Fort Qu'Appelle en avril 1885, y compris les batteries A et B et des artilleurs de milice servant comme infanterie.

La Batterie A et la Batterie de campagne de Winnipeg ont pris à partie les forces de Riel à Fish Creek et à Batoche.  La Batterie B affronte Poundmaker à Cut Knife Hill avec le col Otter.  La force de campagne de l’Alberta, sous les ordres du mgén Strange, a combattu les Métis à la Butte aux Français.

La Bataille de Batoche (du 9 au 12 mai 1885) a entraîné la défaite des Métis et des Premières Nations.  Le gouvernement du Canada a exécuté Louis Riel pour trahison.  La rébellion et l’exécution de Riel demeurent des sujets controversés.