Le Régiment royal de l’Artillerie

Les artilleurs canadiens ont apporté des contributions depuis longue date et avec honneur.  En 1880, la reine Victoria a approuvé la désignation « royale » pour les batteries et les écoles de l’artillerie.

En 1883, le gouvernement canadien a autorisé la formation du Régiment de   l’Artillerie canadienne.  En 1893, les unités de la Force régulière sont devenues Artillerie royale canadienne.  En 1895, les unités de la Réserve y ont été intégrées.  Le Régiment est devenu le Régiment royal de l’Artillerie en 1956.  Le nom a changé pour le Régiment royal de l'Artillerie canadienne en 1997.

Des artilleurs ont servi lors de la Rébellion du Nord‑Ouest (1885) et la guerre d’Afrique du Sud (1899-1902).  Ils ont servi lors de la Première Guerre mondiale (1914-1918) et de la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945).

Ils ont ensuite servi durant la guerre de Corée (1950-1953) et en Allemagne de l’Ouest pendant la Guerre froide (1951-1992).  Ils ont servi lors de la 1re guerre du Golfe (1990-1991), d’opérations en Afghanistan (2001-2014) et de nombreuses opérations de maintien de la paix.

Aujourd'hui, le Régiment est présent dans 33 collectivités à travers le Canada et comprend des unités de la Force régulière et de la Réserve.